• Deux grand-mères Alsaciennes Ernestine et Joséphine se retrouvent côte à côte chez la coiffeuse.

       Elles en profitent pour discuter, histoire de passer le temps.

     - Et bien, figure-toi Joséphine que mon fils et sa femme sont allés s’installer à Wissembourg !

       Un peu plus près de la famille de sa femme.

    - Wissembourg, mais c’est où ?

    - Et bien vers la frontière au dessus de Haguenau

    -Ah oui ! Je vois… Et bien figure-toi Ernestine que ma petite fille la petite dernière va se marier ?

    - Vraiment ? Félicitations ? Et le mari il vient d’où ?

    - De Faïsbouck, mais ne me demande pas où c’est !

    Yahoo!

    1 commentaire
  • Changement d'heure

    Nous dormirons une heure de plus !!

    Génial non ??

    Yahoo!

    7 commentaires
  • INCOYABLE !!

    INCROYABLE !!

    INCOYABLE !!

    Incroyable oui , ces photos que je viens de prendre de mon jardin , jacinthes , jonquilles et crocus qui pointent leur nez au mois d'OCTOBRE !!

    Que vont elles devenir avec le froid arrivant bientôt ? 

    Yahoo!

    3 commentaires
  •  À sa mort, un fermier laissa en héritage dix-sept (17) chevaux à ses trois fils.

    Dans son testament, le père avait ainsi établi le partage de l’'héritage :

    -Mon fils aîné recevra la moitié (1/2) de tous les chevaux

    -Mon second fils recevra le tiers (1/3) de tous les chevaux

    -Mon plus jeune fils recevra le neuvième (1/9) de tous les chevaux

     

    Or il était tout à fait impossible de diviser 17 chevaux par deux, par trois et par neuf.

    La chicane prit donc entre les trois fils...!

    Puis, à un moment donné, ils décidèrent de faire appel à un fermier voisin, dont ils appréciaient l’intelligence, dans l’espoir qu’il puisse trouver une solution à leur différend.

      

    Le fermier prit donc le testament et l'examina avec grand soin.

     Après quoi, il alla chercher son propre cheval et l’ajouta aux dix-sept (17) autres.

     Il y avait maintenant dix-huit (18) chevaux dans le champ.

    Dès lors, il devint possible aux héritiers de procéder au partage, tel que prévu dans le testament du père.

      Car :

        * Fils aîné : la moitié de 18 = 9 chevaux

        * Second fils : le tiers de 18 = 6 chevaux

        * Plus jeune fils : le neuvième de 18 = 2 chevaux

     

     En faisant l’addition, cela donna : 17 chevaux . Il restait un cheval, celui du fermier voisin que celui-ci reprit et ramena à sa ferme...!

                       Et le problème était résolu...!

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Beaucoup de pays « s’approvisionnent » en Chine pour ce qui concerne « les feux d’artifices », les chinois ont été,  les premiers à inventer la poudre !? 

     

    Regardez où ils en sont aujourdhui et ce qu’ils arrivent à faire avec un peu de poudre, du colorant, mais l’art est aussi au rendez-vous. 

     

    Cliquez sur le lien qui suit et visionnez le film  jusquau bout ! Vous ne serez pas déçus 

     

    Yahoo!

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires