• Les repas

    Je mange habituellement d'une façon assez spéciale , en chrono-nutrition .En fonction de ce que le corps produit .Et je suis sans gluten et sans lactose .

    Matin les lipases et les protéases se réveillent donc manger du fromage et du beurre avec un bol de café ,me convient très bien .Je ne fais plus d’hypoglycémie à 11h .et surtout ne grignote plus .

    Midi : viande ou poisson avec féculents ou une bonne salade composée en été .

    16h :un fruit ou une poignet de fruits secs ou une compote ou un gâteau ....

    Soir :viande peu grasse, poisson peu gras , œufs avec légumes.

    Actuellement les plats que l'on m'apporte sont stérilisés à four chaud durant 1/2 heure .Au début je mangeais sans problème mais la mucite faisant rage de + en +, j'ai du mal à avaler .En plus les plats n'ont aucun goût , j'ai demandé si je mangeais sans sel , on m'a répondu que non .Il serait bien sympathique d'avoir un peu plus de sel sur le plateau .je vais aller au bureau des réclamations .

    Hé bien maintenant je mange n'importe comment .,  surtout avec n'importe quoi .Que je puisse arriver à avaler .

    Matin : tisane , tartines craquantes de châtaignes avec confiture

    Midi et soir : Bouillon de viande avec petites pâtes , compotes si j'arrive à avaler , parfois rien du tout ,car la vue du plateau  me dégoûte .

    15h30 une compote ou un gâteau , un Mr Freeze glacé, une glace à l'eau bio !! le froid calme la douleur au fond de la gorge .

    Vraiment très peu tu vas me dire , mais ne t’inquiète pas , j'ai le fameux frésubin qui me nourrit toute la nuit , heureusement !!

    La diététicienne se demandant pourquoi les malades mangeaient si peu .Est il possible que personne ne lui ai répondu que la nourriture était dégueu....?Ils répondaient que le frésuben leur suffisait.

    Un tableau est affiché dans la chambre , le poids est noté matin et soir chaque jour .Et celui-ci reste stable yes !!

     

    « Articles Ma chambre stérile »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    robert
    Samedi 12 Février à 07:15

    dur , dur Marie Christine, 

    c'est vrai que tout le monde se pose cette question sauf les principaux acteurs cuisiniers et diététiciennes encore que els cuistots font ce qu'on leur demande , cette bouffe presque sans aucun goût je ne compend pas non plus , pourquoi parce qu'on est patiente patient a l'hôpital on mange si mal.. question cruciale pour les patients et leurs proches qui goûtent parfois pour se rendre compte eux mêmes, et que ces questions restent sans réponse c'est tout bonnement incroyable de nos jours que l'avis des patients compte pour du beurre très allégé.. 

    courage Marie Christine  remettez vous le plus vite possible pour vous nourrir a nouveau avec des choses qui ont au moins du goût 

    de tout coeur avec vous 

     

    Robert

    2
    Samedi 12 Février à 09:48

    Hello Marie-Christine,

    Hum... la diététicienne devrait peut-être goûter pour se rendre compte ?

    C'est vrai que la "bouffe d'hôpital" est réputée, mais pas dans le bon sens.

    Ils ont une réponse imparable. Exemple : après une opération cardiaque réalisée dans un établissement extraordinaire, avec des équipes de cardiologues de haut vol, j'avais eu l'outrecuidance de faire savoir poliment que tout était au top, sauf la bouffe qui était vraiment une catastrophe.

    Réponse glaciale : on ne vient pas ici pour manger... ça m'a douché et je n'ai plus osé ouvrir la bouche...

    Bizz et bon courage.

    Gilles

      • Samedi 12 Février à 10:20

        Tu aurais du continuer de râler comme je le fais , et leur dire de venir goûter un des repas que tu manges , J'aurai sorti un truc comme vous voyez les malades d'une drôle de façon , car vraiment c'est dégueu.....!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :