• Poésie des carburants


     

    J'ai le plaisir de vous faire découvrir ce poème plein d' humour.

    Je n'en connais pas l'auteur mais il sait jouer avec les mots !!

    ------------------------------ ----------------------

     

     Le plaisir d'essence. (Ça commence bien !!)

     Dans ce monde de brut

     de moins en moins raffiné

     nous passons Leclerc de notre temps

     à faire l'Esso sur des routes, pour,

     au Total, quel Mobil ?

     On se plaint d'être à sec,

     tandis que le moteur économique,

     en ce temps peu ordinaire,

     est au bord de l'explosion,

     dans un avenir qui semble citerne.

     Il conviendrait de rester sur sa réserve,

     voire, jauger de l'indécence de ces bouchons

     qu'on pousse un peu trop loin.

     Il y a des coups de pompes

     ou des coûts de pompes

     qui se perdent.

     La vérité de tout cela sortira-t-elle du puits de pétrole ?

     Qu'en pensent nos huiles ?

     Peut-on choisir entre L'éthanol et l'État nul,

     voilà qui est super inquiétant!

     C'est en dégainant le pistolet de la pompe

     qu'on prend un fameux coup de fusil.

     Je vous laisse réfléchir sur cet axe-là ou sur ces taxes-là...

     

     Bonne route à tous !

     

     

    « 2018Une mignonne ... »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    robert
    Samedi 6 Janvier à 07:24

    quel humour et quelle verve ... bravo a cet auteur ...vraiment c'est rafraîchissant...

     

    2
    Samedi 6 Janvier à 07:51

    Je connaissais : l'auteur sait jouer avec les mots !

    Bon week end qui se présente mal pour moi :
    Bien enrhumée, je me paye, en plus, une gastro !
    Bonne année, qu'y en a qu'on dit ... Lolll
    Gros bisoux non contagieux.

    3
    Samedi 6 Janvier à 17:32

    bonjour Marie-Christine,

    j'adore les textes où l'on joue avec les mots .

    j'espère que tu vas bien .

    bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :