• Comment pourrait-on écrire cette phrase:
     

    « Dans une main, j'ai un VER de terre et dans l'autre, un VERRE d'eau. J'ouvre les deux mains et... les deux VER.... (?!) tombent. »
     

     Comment faudrait-il écrire:

         « VER................... », 
     

                à votre avis ?

    Yahoo!

    8 commentaires
  •   

    Tu le sais, bien sûr depuis longtemps, le coq chante, cocorico, 

    la poule caquette, 

    le chien aboie quand le cheval hennit 

    et que beugle le bœuf et meugle la vache, 

    l'hirondelle gazouille, 

    la colombe roucoule et le pinson ramage 

    Les moineaux piaillent, 

    le faisan et l'oie criaillent quand le dindon glousse 

    La grenouille coasse mais le corbeau croasse et la pie jacasse 

    Et le chat comme le tigre miaule, 

    l'éléphant barrit, 

    l'âne braie, mais le cerf rait 

    Le mouton bêle évidemment et bourdonne l'abeille 

    La biche brame quand le loup hurle. 


     

    Tu sais, bien sûr, tous ces cris-là mais sais-tu ?  

    Que le canard nasille, les canards nasillardent ! 

    Que le bouc ou la chèvre chevrote 

    Que le hibou hulule mais que la chouette, elle, chuinte 

    Que le paon braille, 

    Que l'aigle trompète  

    Sais-tu ? 

    Que si la tourterelle roucoule, 

    le ramier caracoule et que la bécasse croule 

    que la perdrix cacabe, 

    que la cigogne craquette et que si le corbeau croasse, 

    la corneille corbine et que le lapin glapit quand le lièvre vagit. 

    Tu sais tout cela ? Bien. Mais sais-tu, sais-tu ? 

    Que l'alouette grisole,  


     

    Tu ne le savais pas. 

    Et peut-être ne sais-tu pas davantage 

    que le pivert picasse  

    C'est excusable ! 

    Ou que le sanglier grommelle, 

    que le chameau blatère 

    Et que c'est à cause du chameau que l'on déblatère !  


     

    Tu ne sais pas non plus peut-être 

    que la huppe pupule  

    et je ne sais pas non plus si on l'appelle en Limousin la pépue :   

    parce qu'elle pupule ou parce qu'elle fait son nid  

    avec de la chose qui pue.  

    Qu'importe ! Mais c'est joli la huppe pupule !  


     

    Et encore sais-tu ?  

    Sais-tu que la souris,la petite souris grise:  

    Devine ! La petite souris grise chicote.  

    Avoue qu'il serait dommage d'ignorer  

    que la souris chicote et plus dommage encore de ne pas savoir,  

    que le geai, Que le geai cajole !"  


     

    "L'Albine" de Fernand Dupuy chez "Fayard

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Pourquoi l’alliance se porte sur l’annulaire ?

    L’annulaire est le quatrième doigt de la main.

    On l’appelle annulaire, car c’est le doigt sur lequel on porte le plus souvent les

    anneaux et les bagues, et notamment l’alliance, le symbole du mariage. Mais

    pourquoi l’alliance se porte-t-elle sur l’annulaire ?

    Pour répondre à cette question, on se tourne vers l’Asie, où il y a une belle et convaincante explication donnée par les chinois.Dans cette explication chacun de vos doigts représentera une ou plusieurs personnes :

    Le Pouce représente vos parents.

    L’Index (second doigt) représente vos frères et sœurs.

    Le Majeur vous représente (c’est celui du milieu).

    L’Annulaire représente votre partenaire.

    L’Auriculaire (le plus petit) représente vos enfants.

     

    Tout d’abord, coller vos mains paume contre paume, ensuite plier les doigts du milieu pour les mettre dos à dos.

    Les extrémités des 3 autres doigts et du pouce sont ouvertes et collées .

    Maintenant, essayez de séparer vos pouces (vos parents).

    Ils vont s’ouvrir, parce que vos parents ne sont pas destinés à vivre avec vous tout au long de votre vie, et doivent vous quitter tôt ou tard.

    Recoller vos Pouces.

    Séparer vos Index (vos frères et soeurs).

    Ils vont aussi s’ouvrir, parce que vos frères et soeurs auront leurs propres familles et leurs propres vies.

    Recoller vos Index.

    Essayer de séparer vos petits doigts (vos enfants).

    Ils s’ouvrent aussi, parce qu’un jour vos enfants vont grandir, se marier, s’installer dans leur propre maison et gérer leur vie.

    Recoller vos petits doigts.

    Enfin, essayer de séparer vos annulaires (votre femme).

    Vous allez être surpris, car vous n’y arriverez pas. Le mari et la femme sont réunis par un lien sacré et doivent rester ensemble toute leur vie pour le meilleur et le pire.

    C’est mignon !

    Quelle belle théorie de l’amour !Qu'en pensez vous ?.....

    Yahoo!

    3 commentaires
  •      .    Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ».  C'est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.
     
       ·      « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ».  C'est-à-dire qu'il ne comporte aucun « e ».
     
       ·      L'anagramme de « guérison » est « soigneur » C'est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.
     
       ·      « Endolori » est l'anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.
     
       ·      « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette».
     
       ·      « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave.  Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !
     
       ·      Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».
     
       ·      « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d'être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle. Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l'amour au pluriel. C'est ainsi!
     
       ·      « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce  aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] ..
     
       « oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles.
       
     

    Yahoo!

    6 commentaires
  • Changement d'heure

    Nous dormirons une heure de plus !!

    Génial non ??

    Yahoo!

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique