•  

     Un peu de culture...On a tous appris la chanson du furet dès la maternelle :

     "Il court, il court, le furet, le furet du bois, mesdames.

     Il court, il court, le furet, le furet du bois joli. Il est passé par ici, il repassera par là."

     C'est magnifique de tendresse et de naïveté, mais pourquoi est-ce un furet qui court ?

     Pourquoi pas un petit lapin, un chat, un chien, une souris, ou même un ourson ?

     Vous allez me dire : parce que c'est une chanson très ancienne, et qu’autrefois, à la campagne, on avait parfois un furet comme animal domestique.

     Ou alors elle fait référence au jeu ancien jeu du furet…

     Pas du tout ! Son succès remonte aux années 1710-1720, pendant l'épisode de la Régence, quand le pouvoir était exercé par Philippe d'Orléans, neveu de Louis XIV.

     Son principal conseiller était le cardinal Dubois, réputé pour son amour des femmes.

     Cette rengaine de cour d'école était à l'époque une chanson populaire, connue de tous.

     Il s'agit d'une contrepèterie qui se moquait de ce curé trop porté sur la gente féminine.  

     "Il court, il court, le furet" est à comprendre ainsi : " Il fourre, il fourre, le curé".

     Ce n'est pas un furet qui vient du bois, mais le curé Dubois, en un seul mot.

     Sinon quel intérêt de rajouter Mesdames" ?

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Poème sur les carburants

    J'ai le plaisir de vous envoyer ce poème plein d’humour.

                                      Je n’en connais pas l’auteur mais il sait jouer avec les mots ! ! !...

     

     Le plaisir d’essence.      (ça commence bien !!! ) 

    Dans ce monde de brut

    de moins en moins raffiné

    nous passons Leclerc de notre temps

    à faire l’Esso sur des routes, pour,

    au Total, quel Mobil ?

    On se plaint d’être à sec,

    tandis que le moteur économique,

    en ce temps peu ordinaire,

    est au bord de l’explosion,

    dans un avenir qui semble citerne.

    Il conviendrait de rester sur sa réserve,

    voire, jauger de l’indécence de ces bouchons

    qu’on pousse un peu trop loin.

    Il y a des coups de pompes

    ou des coûts de pompes

    qui se perdent.

    La vérité de tout cela sortira-t-elle du puits de pétrole ?

    Qu’en pensent nos huiles ?

    Peut-on choisir entre L’éthanol et l’État nul,

    voilà qui est super inquiétant!

    C'est en dégainant le pistolet de la pompe

    qu'on prend un fameux coup de fusil.

    Je vous laisse réfléchir sur cet axe-là ou sur ces taxes-là...

    Bonne route à tous !

     

    Yahoo!

    2 commentaires
  • Depuis de nombreuses années je suis le feuilleton "plus belle la vie" .

    Je suis allée dans les Bouches du Rhône, je n'avais envie de visiter qu'une chose :

     "Notre Dame de La Garde" que l'on voit souvent dans ce feuilleton .

    Notre Dame de la Garde

    Nous avons monté dans ces rues vertigineuses de Marseille, c'est impressionnant !

    Et pourtant de loin ,la colline n'a pas l'air d'être si élevée ….

    Notre Dame de la Garde

    Notre Dame de la Garde

    Une forêt entoure la basilique de pins tortueux 

    Ainsi que des rochers 

    Notre Dame de la Garde

    Le symbole de Marseille est présent , dominant  la ville 

    Notre Dame de la Garde

    Notre Dame de la Garde

    Marseille est à nos pieds .

    Notre Dame de la Garde

    Notre Dame de la Garde

    L'étage inférieur montre une petite chapelle où de nombreuses personnes prient 

     

    Notre Dame de la Garde

    La basilique est magnifique

    Une partie du toit avec ses bateaux accrochés au plafond 

    Notre Dame de la Garde

    D'anciennes peintures de tempêtes , de bateaux en mer , de remerciements 

    Les photos prisent verticalement se couchent systématiquement désolée de ne pas pouvoir les mettre sur cet exposé .

    Notre Dame de la Garde

    Notre Dame de la Garde

    Nous avons fini cette balade sur la corniche avec le plus grand banc de France !!

    Yahoo!

    7 commentaires
  • Une autre balade à Martigues au bord de l'étang de Berre .

    Martigues

    Martigues

    Martigues

    Une série de photos panoramiques 

    je me suis amusée avec mon appareil photo 

    Martigues

    Martigues

     Martigues

    Martigues

    Et côté terre un magnifique parc 

    Martigues

     

     

     

    Yahoo!

    2 commentaires
  • Dans ma tête je disais "Sainte Marie de la Mer" et j'écrivais sur mon GPS ce nom .Mais Mrs GPS ne connaissait pas, bizarre je me suis dite . Après avoir consulté la carte en papier , ce village se nomme "Les Saintes Maries de la Mer".

    Les Saintes Maries de la Mer

    J'étais partie pour visiter la chapelle , l'extérieur est plus beau que l'intérieur ,d'ailleurs  j'en ai oublié de prendre des photos .

    Les Saintes Maries de la Mer

    Aux Saintes un monde incroyable , une fête !

    Des gardians attendent la sortie de la messe , les chevaux sont calment habitués à cette attente .

    Mon mari, impatient lui , part à la découverte de ce village …

    Les Saintes Maries de la Mer

    La Camargue et ses taureaux , ses traditions ….

    Les Saintes Maries de la Mer

    Nous montons dans un petit train et visitons ce village et ses alentours .

    Les Saintes Maries de la Mer

    Lilou est sage mais surtout curieuse, à son habitude, très attentive elle écoute et regarde .

    Les Saintes Maries de la Mer

    Les Saintes Maries de la Mer

    Au loin un taureau couché .

    Les Saintes Maries de la Mer

    Des maisons traditionnelles au toit de chaume .

    Les Saintes Maries de la Mer

    De nombreuses roulottes rappelant les gitans

    Les Saintes Maries de la Mer

    Avec les chevaux camarguais blancs 

    Les Saintes Maries de la Mer

    Les Saintes Maries de la Mer

    Près du port une immense ancre rouillée 

    Les Saintes Maries de la Mer

    Trois Arlésiennes toutes endimanchées 

    J'avais noté "camarguaises" faux , les camarguaises sont des bottes !! sourires  

    Les Saintes Maries de la Mer  

     

    Yahoo!

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires