• Voici ce que j'ai admiré à mon réveil 

     31 janvier 2019

    Reconnais tu l'olivier ??

     31 janvier 2019

    Que de neige !! 

     31 janvier 2019

    La rue a changé , trop belle !!

     31 janvier 2019

     31 janvier 2019

    Le mobil n'en bouge plus , méconnaissable !

     31 janvier 2019

    Le coq ne dit rien mais observe ….

     31 janvier 2019

    Par contre à l'intérieur des fleurs s'ouvrent 

     31 janvier 2019

     

     

    Yahoo!

    5 commentaires
  • Un titre ?

    Acrylique , format 40/80cm 
     
     
    Yahoo!

    5 commentaires

  • Le temps file et passe à la vitesse grand V...

    À peine la journée commencée  et ... il est déjà six heures du soir.

    A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi.

    ... et le mois est déjà fini.

    ... et l'année est presque écoulée.

    ... et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.

    ... et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.

    et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ...

    Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste...

    N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent...

    Mettons de la couleur dans notre grisaille...

    Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs.

    Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste.  Essayons d'éliminer les "après" ...

    je le fais après ...
    je dirai après ...
    J'y penserai après ...

    On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous.

    Car ce qu'on ne comprend pas,   c'est que  :

    après, le café se refroidit ...
    après, les priorités changent ...
    après, le charme est rompu ...
    après, la santé passe ...
    après, les enfants grandissent ...
    après, les parents vieillissent ...
    après, les promesses sont oubliées ...
    après, le jour devient la nuit ...
    après, la vie se termine ...
    Et après c’est souvent trop tard....

    Alors...  Ne laissons rien pour plus tard...

    Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments,
    les meilleures expériences,
    les meilleurs amis,
    la meilleure famille...

    Le jour est aujourd'hui...  L'instant est maintenant…

     

    Yahoo!

    4 commentaires
  • Au mois de septembre 2018 je me suis inscrite au tir à l'arc au club d'Ishi avec mon époux , qui en fait depuis des années .

    Achat de l'arc et de tout l'attirail qui va avec , j'ai pris un arc classique rouge , puissance 21 .

    Ishi est le dernier  indien de la tribu des Yahis décédé le 25 mars 1916 .

    Beaucoup du club tirent avec des arcs en bois .

    Tir à l'arc

    Ce vendredi 18 janvier il a été fêté

    les 20 ans de vie du club .

    Et le samedi 19 janvier la St Sébastien

    patron des Archers.

    Ce fut 2 jours magiques !! 

    Tir des jeunes (7 dans le club)  avec lots gagnés à la fin pour les 3 premiers 

    Tir des Adultes , une douzaine à participer dont moi débutante avec lots gagnés pour les 3 premiers .

    Tir à l'arc

    Tir à l'arc

    tir à 5 m 

    Tir à l'arc

    tir à 7 m 

    Tir à l'arc

    tir à 10 m

    Tir à l'arc

    Les trois roues présentées ci dessus , celle du milieu sert à définir la cible où chacun doit tirer , un animal image , un animal en 3D ou un blason .

    Le même arc pour les participants , pas génial pour moi car la puissance est de 28 car trop dur. 

    J'ai réussi à toucher la cible mais pas le blason , quelle ne fut pas ma déception !!

    Nous avons fini ces festivités tous réunis au restaurant .

     

     

    Yahoo!

    3 commentaires
  •  

     

     Un moine tibétain marche sur une route glacée de montagne et entend un faible pépiement.  

     

    Il regarde autour de lui et voit au pied d'une haie, un tout petit moineau à moitié mort de froid. 

     

    Il le prend et le réchauffe dans ses mains. 

     

    "Que faire, s'interroge-t-il ? Si je le garde avec moi, il va salir ma robe et au couvent le chat le mangera ; si je le laisse ici, il va mourir de froid." 

     

    Soudain une idée lui vient : pour le protéger du gel, il place l'oisillon dans une bouse fumante de vache sacrée, et poursuit son chemin l'âme en paix. 

     

    L'oisillon se réchauffe et commence à chanter à plein gosier sa joie d'être encore vivant. 

     

    Un renard qui passe par là entend la bouse de vache chanter ; intrigué, il s'approche, découvre notre moineau et le croque.  

     

       

     

    Trois moralités à cette histoire : 

     

    1) Celui qui te met dans la merde ne te veut pas forcément du mal.   

     

    2) Celui qui t'en sort ne te veut pas forcément du bien.   

     

    3) Quand tu es dans la merde, surtout ferme ta gueule ! 

     


       

     


     

     

    Yahoo!

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires